Muriel (Muriel’s Wedding) [Les Extravagances de F&M | SEPTEMBRE 2016]

Muriel.jpg

RÉSUMÉ : Muriel, boulotte de vingt-trois ans, maladroite et ridicule, tête de Turc de ses copines, étouffée par sa famille, attend le prince charmant en écoutant ABBA et en feuilletant des catalogues de robes de mariée dans une ennuyeuse petite station balnéaire. Le prince charmant se faisant attendre, elle décide de partir à sa recherche à Sydney.


Bonjour tout le monde ! Me revoilà avec la suite des Extravagances de F&M en ce premier jour du mois d’octobre. Le thème de septembre était « Film avec l’actrice Toni Collette », et mon choix était pour le coup plus qu’évident étant donné que le film porte mon prénom. Et en plus il y a de la romance. Que demander de plus ?

Un film drôle qui donne à réfléchir quelque peu

Petit film sympathique qui mêle humour, romance et drame, Muriel donne a réfléchir sur l’acceptation de soi. On y retrouve l’actrice Toni Collette qui tente tant bien que mal d’être la personne qu’elle souhaite et à réaliser son rêve qui est de se marier. Personne attachante et drôle, le personnage de Muriel va tout faire pour atteindre son but, jusqu’à se transformer et ne plus être elle-même. Sur fond du groupe ABBA, on suit l’avancée de la jeune femme au travers de son entourage pour le moins égocentrique, et l’on apprécie de la voir évoluer au milieu de sa famille et de ses « amies ».

L’accomplissement de soi

Ce film mêle très bien le côté complètement décalé des personnages et des situations plus ou moins extravagantes, ainsi que les moments pouvant paraître assez dramatiques même si l’on insiste peu sur ces émotions. On ressent bien l’idée de montrer un accomplissement de soi, une aventure au cœur de sa propre existence, alors que l’on est tiré vers le bas par la plupart des personnes qui nous entoure.

Un film appréciable en somme qui m’a permis de passer un bon moment drôle et attendrissant.