Le tigre et la neige réalisé par Roberto Benigni

Le tigre et la neige

RÉSUMÉ : Attilo est poète et, comme tous les poètes, c’est un grand rêveur. Chaque nuit, il fait le même rêve, celui où la femme idéale lui parle d’amour. Et voilà qu’il la rencontre, la femme de ses rêves, en chair et en os au cours d’une conférence d’un ami irakien ! Pas une minute à perdre pour la séduire. Mais Vittoria semble inaccessible et s’évapore dans la nuit. Quand Attilo apprend que Vittoria a disparu lors de son voyage en Irak, il décide d’aller la retrouver envers et contre tout.

Non, non, vous ne rêvez pas ! Je vous présente enfin l’Extravagance du mois de juillet ! Et la thématique n’est tout autre qu’un film à la nationalité italienne (ce qui me comble de joie!). Voici donc… *roulement de tambour* : Le tigre et la neige, de l’illustre Roberto Benigni (en tant que réalisateur et acteur Messieurs Dames ! Pardon du peu!) Bref… Voici mon avis là-dessus… !

Le personnage fantasque d’Attilio

Bon, tout d’abord il y a Roberto Benigni, alors à partir de là… Fidèle à lui-même, nous retrouvons un personnage épris d’amour, jusqu’à la folie ; et c’est une joie de le retrouver ainsi. Certes il pourrait sembler qu’il manque une case à ce pauvre homme, à la poursuite d’un amour impossible – ou disparu. Mais c’est surtout un honneur de suivre ce personnage qui est emprunt d’optimisme et de naïveté lorsqu’il tente le tout pour le tout pour sauver son amour – et sa raison de vivre. Grand poète dans l’âme – et dans la profession – Attilio donne de l’importance à ce qui l’est et nous montre que peu de choses sont impossibles.

Un film à la compréhension complexe

La compréhension de l’histoire n’est pas aisée tant Attilio est un rêveur, ce qui ne l’empêche pas d’être touchante. Roberto Benigni est tout bonnement superbe, tandis que Jean Reno nous dévoile un personnage bien plus terre à terre et sombre malgré son soutien et son attachement pour son ami.

À la fois beaucoup et trop peu nous est dévoilé à la fin ; dénotant indéniablement un personnage principal bien plus fort et bien moins idiot que l’on pourrait penser de nombreuses fois au court du film. Un bon moment !

La bande-annonce :

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s