Elle, tome 1 : Mai 1944 de Fanny Montgermont

Elle

RÉSUMÉ : 1944… En pleine seconde guerre mondiale, la ville de Rennes est pilonnée par les bombardements.

Au milieu des ruines, Hippolyte la découvre.

De grands yeux bleus, des belles boucles blondes… Un visage d’ange !

Cette étrange jeune fille va bouleverser son destin.

À l’achat de cette bande-dessinée, j’ai tout de suite été attirée par sa douce couverture. Ce n’est que par la suite que j’ai découvert que l’histoire se déroulait à Rennes, où j’ai vécu quatre ans.

Lire la suite

Publicités

La boîte à musique, tome 1 : Bienvenue à Pandorient de Gijé & Carbone

La boite à musique 1.jpg

RÉSUMÉ : Pour son huitième anniversaire, Nola, petite fille espiègle, reçoit de la part de son père Martin la boîte à musique de sa mère, Annah, récemment décédée. Cette boîte est un symbole pour la petite fille, mais très vite, la fillette croit voir des signes de vie à l’intérieur. Oui, elle ne rêve pas : quelqu’un lui fait signe et lui demande de l’aide. Dès lors, en suivant les instructions d’Andréa, la fille de la boîte à musique, Nola rapetisse, entre dans la boîte et découvre le monde de Pandorient, un monde incroyable… Le temps presse cependant, car Mathilda, la mère d’Andréa et de son frère Igor, est gravement malade… Que lui arrive-t-il ? Aurait-elle été empoisonnée ? L’eau serait-elle contaminée ? Rapidement, les soupçons se confirment. En urgence, les enfants vont s’occuper de Mathilda puis remonter la piste du pollueur sans vergogne… avant que Nola ne regagne sa vie dans son monde, aux côtés de son père.

À moins que tout cela ne fût qu’un rêve… ou pas !

C’est un bel univers que nous montrent Gijé et Carbone. Les illustrations sont magnifiques, l’objet livre est absolument splendide. L’histoire est quant à elle originale, bien qu’elle me fasse un peu penser à l’histoire d’Arthur et les Minimoys, de part la miniaturisation, l’arrivée dans un nouveau monde, ainsi que l’aide apportée aux petits êtres, comme l’a fait un membre proche de la famille.

Malgré tout j’ai trouvé que tout se déroulait un peu vite, sans répits qui pourraient permettre d’entrer davantage dans cet univers étrange. On perçoit cependant bien le public de l’enfance qui est invité à entrer dans un joli monde plein de mystères et surtout d’aventures que va vivre Nola, 8 ans, au travers des prochains tomes.