Thelma et Louise (Thelma & Louise) réalisé par Ridley Scott

Thelma et Louise.jpg

RÉSUMÉ : Deux amies, Thelma et Louise, frustrées par une existence monotone l’une avec son mari, l’autre avec son petit ami, décident de s’offrir un week-end sur les routes magnifiques de l’Arkansas. Premier arrêt, premier saloon, premiers ennuis et tout bascule. Un événement tragique va changer définitivement le cours de leurs vies.

Source : Seriebox

Bonjour à tous ! Je vous retrouve aujourd’hui avec un classique du cinéma, que j’ai reçu dans l’une des box « La box fait son cinéma ». Je n’avais pas encore ce film, que j’ai beaucoup apprécié.

Lire la suite

Publicités

Podium Littéraire #1 – Cérémonie du 7 octobre 2018

 

2018bis.jpg

Bonjour tout le monde ! Aujourd’hui je vous présente – enfin – une petite folie qui nous est venue avec mon blogueur acolyte Florian : nous avons décidé d’établir, sur une année complète, un podium de nos lectures. Ainsi, je peux vous présenter mes trois lectures préférées entre le 8 octobre 2017 et le 7 octobre 2018. Vous pourrez également visualiser mes classements selon les genres littéraires que j’ai pu lire durant l’année. Il était quand même temps que je vous présente ça… Depuis octobre quand même ! Bon lecture…

Lire la suite

Le garçon au pyjama rayé (The Boy in the Striped Pyjamas) réalisé par Mark Herman

Le garçon au pyjama rayé

RÉSUMÉ : Seconde Guerre mondiale. Bruno a tout juste 9 ans lorsque son père, un officier nazi remarqué par le Führer, se voit confier le commandement du camp de concentration d’Auschwitz. Le petit garçon n’apprécie guère de devoir quitter la belle et grande maison de Berlin pour se retrouver dans une demeure isolée et triste. De sa chambre, il aperçoit des hommes, des femmes et des enfants tous vêtus de pyjamas rayés. Personne ne lui explique qui ils sont, mais l’innocence aidant, il va se lier d’amitié avec un enfant juif…

Me voilà avec les Extravagances du mois d’août 2017 (presque pas en retard… hm…) avec un très grand enthousiasme ! La thématique était celle d’un « film britannique », ce qui n’a pas été une mince affaire à choisir étant donné le nombre d’œuvres cinématographiques produites… Je suis cependant plus que ravie de vous parler aujourd’hui d’un film qui m’a complètement mis une claque : Le garçon au pyjama rayé, réalisé par Mark Herman.

Lire la suite

Room de Emma Donoghue

Room.jpg

RÉSUMÉ : Sur le point de fêter ses cinq ans, Jack a les préoccupations des petits garçons de son âge. Ou presque. Il ne pense qu’à jouer et à essayer de comprendre le monde qui l’entoure, comptant sur sa mère pour répondre à toutes ses questions.

Cette mère occupe dans sa vie une place immense, d’autant plus qu’il habite seul avec elle dans une pièce unique, depuis sa naissance. Il y a bien les visites du Grand Méchant Nick, mais Ma fait tout pour éviter à Jack le moindre contact avec ce personnage. Jusqu’au jour où elle réalise que l’enfant grandit, et qu’elle ne va pouvoir continuer longtemps à entretenir l’illusion d’une vie ordinaire. Elle va alors tout risquer pour permettre à Jack de s’enfuir. Mais l’enfant va-t-il réussir à trouver des repères loin de leur univers ? Quel accueil lui réservera le monde extérieur, lui l’enfant né de la captivité d’une femme ?

Je ne pensais pas commencer 2018 par une lecture coup de cœur, et pourtant.

Lire la suite

Dunkerque (Dunkirk)

Dunkerque

RÉSUMÉ : Au début de la Seconde Guerre mondiale, en mai 1940, environ 400 000 soldats britanniques, canadiens, français et belges se retrouvent encerclés par les troupes allemandes dans la poche de Dunkerque. L’Opération Dynamo est mise en place pour évacuer le Corps expéditionnaire britannique (CEB) vers l’Angleterre.

L’histoire s’intéresse aux destins croisés des soldats, pilotes, marins et civils anglais durant l’Opération Dynamo. Alors que le CEB est évacué par le port et les plages de Dunkerque, trois soldats britanniques, avec un peu d’ingéniosité et de chance, arrivent à embarquer sous les bombardements. Un périple bien plus grand les attend : la traversée du détroit du Pas de Calais.


Dunkerque, Dunkerque, Dunkerque… Un an et demi peut-être que j’attendais de pouvoir voir ce film, dont le trailer si court m’avait subjuguée dans les salles de cinéma. Quelques secondes auront suffi à me faire trembler et à me rendre impatiente de voir ce chef-d’œuvre tant attendu.

Lire la suite

Mommy

Mommy.jpg

RÉSUMÉ : Une veuve mono-parentale hérite de la garde de son fils, un adolescent profondément turbulent. Ensemble, ils tentent de joindre les deux bouts, notamment grâce à l’aide inattendue de la mystérieuse voisine d’en-face, Kyla.


J’ai tellement vue et revue l’affiche de ce film à la bibliothèque dernièrement, et le passage ‘Céline Dion’ que j’ai vu passer récemment sur les réseaux sociaux, ne m’ont fait que me rendre impatiente à l’idée de regarder ce film (ouais ok il est sorti y a un moment maintenant, mais j’avais jamais ressenti une réelle envie de le regarder jusqu’à aujourd’hui…). Alors quand j’ai fait le lien avec le thème des Extravagances de janvier (je rattrape enfin mon retard!), j’étais obligée de regarder Mommy, puisqu’il « commence par un M ». C’était pourtant pas gagné, car entre Xavier Dolan et moi, c’est pas l’amour fou.. Ok, je n’avais vu avant Mommy que Juste la fin du monde, et ok, m’attendre à de la science-fiction en allant le voir au cinéma parce-que je n’étais jusqu’alors incapable de le différencier de Christopher Nolan ; forcément ça ne m’a pas aidé à positiver le travail de Xavier Dolan… Mais désormais je fais bien la différence (qui est quand même énorme vous me direz…) et je peux vous parler de ce réel coup de cœur que m’a procuré Mommy

Lire la suite

La femme au tableau (Woman in Gold)

la-femme-au-tableau

RÉSUMÉ : Une réfugier juive octogénaire fait appel au gouvernement pour récupérer des œuvres d’art qui appartiennent à sa famille.

Bonjour tout le monde, je vous reviens aujourd’hui plus que motivée à reprendre un rythme convenable et constant je l’espère dans l’écriture de ce blog. Et je suis d’autant plus motivée à vous parler de ce film des Extravagances du mois de novembre, dont le thème était le suivant : « Un film avec pour acteur Charles Dance ». Bon, il se trouve que malgré l’inscription en tant que personnage secondaire du film il y est très peu présent, mais c’est pas vraiment ma faute au fond, non ? Quoiqu’il en soit, j’ai eu un gros coup de cœur pour « La femme au tableau », voici pourquoi.

Lire la suite