Mon évasion de Benoîte Groult

Mon évasion

RÉSUMÉ : « Tant que je saurai où je demeure, tant que je serai accueillie en arrivant par le sourire de mes jardins, tant que j’éprouverai si fort le goût de revenir et non celui de fuir ; tant que la terre n’aura perdu aucune de ses couleurs, ni la mer de sa chère amertume, ni les hommes de leur étrangeté, ni l’écriture et la lecture de leurs attraits ; tant que mes enfants me ramèneront aux racines de l’amour, la mort de pourra que se taire.

Moi vivante, elle ne parviendra pas à m’atteindre. »

B.G.

Benoîte Groult publie enfin son autobiographie : d’une enfance privilégiée dans les années trente à l’engagement féministe, d’un mariage bourgeois au contrat de liberté, l’auteure de La Touche étoile raconte ici sa traversée de la vie comme une perpétuelle évasion.

Hello tout le monde ! Je suis heureuse de vous retrouver – enfin – avec un livre, et non un film comme j’en ai peut-être un peu trop l’habitude ces derniers mois… Cet ouvrage n’est autre que l’autobiographie d’une grande féministe française : Benoîte Groult, intitulé Mon évasion.

Des difficultés perceptibles au XXème siècle

J’étais assez réticente quant à la lecture de ce livre au départ, du fait (et je plaide coupable) d’une couverture qui ne me tentait pas particulièrement. Finalement, dès les premières lignes, j’ai été happée par l’histoire de cette femme au passé si particulier de l’époque. Même s’il est manifeste que le sort des femmes n’était il y a encore que quelques décennies pour le moins médiocre, l’autobiographie de Benoîte Groult nous livre concrètement les embûches semées sur le chemin d’une grande majorité de femmes du siècle dernier – imaginez tout de même si nous devions avorter tous les 4 mois ; illégalement ! Mon évasion m’a donc permis de me rendre véritablement compte de l’évolution qui a eu lieu depuis le XXème siècle en matière d’égalité hommes/femmes, et ainsi de me faire me sentir plus concernée par la cause féministe (et pourtant je suis moi-même une femme, pour vous dire la difficulté à mettre en place cette égalité !)

Une prise d’expérience de cette femme

On découvre également, et de manière appréciable par une écriture fluide, l’ensemble de la vie de cette auteure, de manière assez chronologique. Petit à petit nous découvrons une femme qui s’assume, qui prend ses rêves en main – même s’ils peuvent apparaître comme tardifs – et qui évolue indéniablement avec la prise des années, mais également avec l’avancée des droits comme des mentalités au cours du siècle. J’ai apprécié de découvrir ses sensations face à sa propre vie, qui nous sont décrits par le biais de cet écrit. La maturité et l’expérience de Benoîte Groult y sont perceptibles tout au long du récit ; la romancière nous fait ressentir sa propre évolution tout en nous décrivant sa vie, son vécu.

Une belle découverte en somme, que je vous recommande.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s