Les Adieux à la reine : le film & le roman de Chantal Thomas

Le film

Les Adieux à la reine

RÉSUMÉ : En 1789, à l’aube de la Révolution, Versailles continue de vivre dans l’insouciance et la désinvolture, loin du tumulte qui gronde à Paris. Quand la nouvelle de la prise de la Bastille arrive à la Cour, le château se vide, nobles et serviteurs s’enfuient… Mais Sidonie Laborde, jeune lectrice entièrement dévouée à la Reine, ne veut pas croire les bruits qu’elle entend. Protégée par Marie-Antoinette, rien ne peut lui arriver. Elle ignore que ce sont les trois derniers jours qu’elle vit à ses côtés.


Je ne parviens pas à me souvenir la première fois que j’ai vu ce film, mais une chose est sûre, même après l’avoir vu une troisième fois, je suis toujours aussi perplexe. J’ai beaucoup de mal à l’apprécier tant je reste sur ma fin à chaque coup. Vous me direz, mais dans ce cas pourquoi t’évertues-tu à le revoir ? Eh bien c’est pour vous en parler le mieux possible mes très chers !

Un penchant fortement négatif

Voyez, tellement je reste incertaine, je ne parviens pas à organiser mes pensées vis-à-vis de ce film, soit dit en passant, adapté du roman éponyme de Chantal Thomas, dont je parlerai plus loin. Étant donné que mon avis risque de pencher davantage en négatif, je vais commencer par là et finir par une touche plus positive, car il n’y a pas que des défauts tout de même. C’est assez frustrant car on voit les efforts faits pour que l’on s’attache aux personnages, notamment celui de Sidonie, lectrice et grande dévouée de la Reine Marie-Antoinette. Pourtant je ne suis pas parvenue à compatir à sa situation ni même à celle de tous les occupants de Versailles, qui sont en pleine crise de panique de trois jours durant – pour ceux dont la tête n’a bien évidemment pas encore été coupée… J’ai bien ressenti l’atmosphère critique que le réalisateur a voulu faire passer, notamment avec les musiques, mais malheureusement ces dernières n’ont pas été à la hauteur de la panique des aristocrates, valets et dames de chambre. En plus de ça on ne comprend pas instantanément ce qui les mets dans cet état, la Prise de la Bastille bien évidemment, mais leurs états d’esprits ne sont pas assez développés pour faire passer leurs émotions. L’évolution de l’histoire, quant à elle, n’est je trouve pas assez progressive, on passe d’un plan à l’autre avec la sensation de rater des éléments essentiels des événements. Dernier point négatif, comme je le disais plus haut, il s’agit de la fin. À chaque coup je ne peux m’empêcher de me poser des questions sur l’avenir de Sidonie : est-elle ne serait-ce qu’encore vivante ? J’ai pu avoir ma réponse dans le roman de Chantal Thomas, et bien heureusement car finalement ce n’est peut-être que le seul élément pour lequel j’éprouvais un intérêt à commencer la lecture de l’ouvrage.

Tout n’est pas noir

Les points positifs maintenant, qui sont moins nombreux, faisant pencher la balance du mauvais côté pour le film. Malgré le fait que les personnages ne m’ont pas transcendé, j’ai tout de même eu un léger attachement à Sidonie à la fin du film, tant sa dévotion est grande pour Marie-Antoinette. Le personnage de la Reine est je trouve plutôt bien interprété par Diane Kruger. On ressent pour le coup la lente progression vers les abysses de la Reine, perdant petit à petit l’espoir et les personnes qu’elle chérie. Enfin j’ai trouvé très intéressant le sujet de la Révolution à la suite de la Prise de la Bastille, en plein cœur du château de Versailles.


Le roman

Les Adieux à la reine

RÉSUMÉ : 1810. Vienne est une ville ruinée et humiliée par le passage et la victoire de Napoléon. Agathe, ancienne lectrice de Marie-Antoinette, se souvient des derniers jours de la reine à Versailles après la prise de la Bastille, et particulièrement de ce jour où la famille royale s’est enfuie. Avec une écriture fébrile et minutieuse, elle restitue le faste de la Cour, savamment orchestré par cette reine si controversée.


Le roman à privilégier par rapport au film

J’ai bien plus apprécié de lire le roman de Chantal Thomas que de voir son adaptation filmique. C’est déjà un bon point, même si ce n’était pas gagné ! J’ai eu un peu de mal au début, de peur si je puis dire de trop me référer aux personnages et acteurs du film. Finalement j’ai bien aimé en apprendre davantage sur cette lectrice de la Reine ainsi que sur les inquiétudes des résidents de Versailles. Celles-ci sont bien plus développées et suivies tout au long de ces trois jours d’incertitudes. J’ai éprouvé plus d’attachement pour le personnage principal qui nous raconte son vécu – c’est dès le départ que j’ai pu savoir ce qu’il était advenu de Sidonie (Agathe dans le roman), et je suis rassurée par l’avenir choisi par l’auteur ! On suit son personnage de bout à bout, à la pêche aux informations, aux angoisses qu’elle éprouve pour sa reine, à l’écroulement de la vie du château de Versailles.

En conclusion ce roman m’a permis d’imaginer la panique et les angoisses des personnes hautes placées pendant la Révolution française et d’en apprendre d’ailleurs davantage sur la Révolution elle-même – toujours une quiche en histoire… Mieux vaut privilégier le roman au film !

Publicités

2 réflexions sur “Les Adieux à la reine : le film & le roman de Chantal Thomas

  1. Keiry dit :

    Hello!
    Je n’ai vu ni lu Les Adieux à la Reine, mais j’ai entendu de mauvais échos du film, surtout à propos des incohérences historiques. En revanche, j’ai déjà lu L’échange des princesses, de Chantal Thomas, que j’ai beaucoup aimé! Du coup, ça me donne envie de lire celui-là ^^ Par contre (chieuse en approche :p ), à Versailles, en 1789, il n’y avait pas de bourgeois, c’était de l’aristocratie pure (en majorité)! ^^ Voilà, c’est bon, j’ai ma chieuse, je peux m’en aller!! :p

    Aimé par 1 personne

    • Meuhriel dit :

      Salut !
      Merci beaucoup pour ton retour, et pour ta correction que je vais m’empresser de modifier (je plaide coupable, moi et l’histoire faisons au moins dix !)
      Je vais ajouter L’échange des princesses à ma liste, ça m’intrigue !
      Concernant les incohérences historiques du film, je dois bien avouer que je ne suis pas assez calée pour les voir, comme tu as déjà pu le remarquer XD
      Encore merci pour le commentaire et pour ton suivi ! ^.^

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s